Alternative Télécom et la FIRIP défendent le FttE ouvert